Bienvenue sur lumière de la fin

Justice, justice, sainteté, paix et vie

Cliquez pour savoir plus

Nous sommes dans la fin des temps

DIEU est dans une ardente colère et vient détruire la terre à cause du mépris de la grâce de DIEU et de l'abondance du péché. Repentez-vous donc et recherchez CHRIST dans la sainteté pour être épargné

Cliquez pour savoir plus

Vous êtes plus concernés que vous le pensez

Restez donc avec nous et ne ratez rien de l'actualité mondiale

Cliquez pour savoir plus
SantéSociété

Russie : Une organisation de parents d’élèves exige que les fast-foods portent des étiquettes d’avertissement sanitaire, comme pour les cigarettes

Russie : Une organisation de parents d’élèves exige que les fast-foods portent des étiquettes d’avertissement sanitaire, comme pour les cigarettes

La restauration rapide est arrivée en Russie pendant la perestroïka, avec l’ouverture des premiers McDonald’s et Pizza Hut à Moscou en 1990. Depuis lors, des milliers de fast-foods, tant étrangers que nationaux, se sont installés dans tout le pays.

Irina Volynets, fondatrice du mouvement social du Comité national des parents, a proposé une nouvelle réglementation qui obligerait les entreprises de restauration rapide à apposer des étiquettes d’avertissement sanitaire sur leurs produits et à fournir des informations détaillées sur les ingrédients.

Dans une lettre adressée au ministre de la santé, au chef de l’agence fédérale russe de protection des consommateurs et au comité de protection de la santé de la Douma, Mme Volynets affirme que les fast-foods contiennent de grandes quantités de graisses trans, de substances cancérigènes, de sel et de sucres nocifs pour les enfants. Elle propose de rendre obligatoire l’apposition sur les produits concernés d’une étiquette portant la mention “Contient des substances nocives pour la santé”, qui occuperait au moins 17 % de l’emballage, ainsi que de photos accompagnées d’avertissements sur les effets possibles sur la santé.

“Afin de garantir au mieux les droits et les intérêts légitimes des enfants, de préserver leur santé et celle de la population russe dans son ensemble, je vous demande de lancer l’élaboration et la mise en œuvre d’une réglementation qui obligera les fabricants à indiquer la composition détaillée des produits sur les emballages, y compris sur le lieu de vente, et à apposer sur les produits concernés des avertissements et des images indiquant que la consommation de ces produits est dangereuse pour la santé”, peut-on lire dans son appel.

La Russie dispose déjà d’une loi similaire concernant les produits du tabac, qui exige qu’un avertissement sanitaire indiquant “Ce produit du tabac va nuire à votre santé” couvre 30 % de la face avant de l’emballage. Les autorités ont rendu ces étiquettes obligatoires en 2012, puis ont commencé à augmenter progressivement les droits d’accise, après une augmentation massive de la consommation de tabac après l’effondrement de l’URSS, en particulier chez les femmes. Ces mesures, ainsi que d’autres, ont contribué à faire baisser considérablement les taux de tabagisme, qui sont passés d’un maximum de 35 % en 2006 à environ 22,5 % à la fin des années 2010.

Les initiatives privées et gouvernementales visant à lutter contre la restauration rapide existent depuis des années, les législateurs proposant des taxes et des restrictions sur le temps et l’espace autorisés pour la publicité de la restauration rapide à la télévision et dans d’autres médias.

Texte: Aube Digitale

Publié le 10 AVRIL 2021

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
retours internes
voir tous les commentaires
0
Vos impressions pourraient être utiles, commentez !x
()
x